Photo de James Franco à propos du  film comédie The Interview et publiée le 09 Déc. 2014 à 13:27:52

Actu cinéma sur James Franco, Seth Rogen et sur The Interview.

Par Fabrice Laroche - Publié le dans Actus Cinéma > Films Comédie The Interview : les hackers de Sony Pictures exigent le retrait immédiat du film- Note 5/5 sur 1 vote - 1874 lecteurs.

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

"Vous, SONY & le FBI, ne pourrez pas nous trouver", dit une note censé être du groupe se faisant appeler les Gardiens de la Paix.

Le groupe de hackers dont Sony fait les frais et appelé "Gardiens de la Paix", a demandé au studio de retirer "immédiatement" la comédie avec James Franco et Seth Rogen, The Interview, indique TheWrap.

"Arrêtez immédiatement de montrer ce film de terrorisme qui peut rompre la paix régionale et provoquer la guerre !", a déclaré une note publiée sur GitHub et censée provenir du groupe connu sous le nom des Gardiens de la Paix.

"Nous avons déjà clairement formulé cette demande à l'équipe de gestion de SONY, cependant, ils ont refusé d'accepter", a déclaré la note. "Il semble que vous pensez que tout ira bien si vous trouvez les hackers, sans autre réaction à notre demande. Nous vous envoyons notre avertissement à nouveau."

Lire aussi : The Interview : pourquoi James Franco renifle son doigt sans arrêt

Le hack liste les employés actuels et ceux qui ont arrêté de travailler chez Sony dès 2000, incluant leurs renseignements personnels - y compris les salaires et l'adresse de leur domicile – les informations ont été divulguées à travers divers organes de presse et BitTorrent.

Selon TheWrap, après avoir joué le timide face à des rumeurs selon lesquelles la Corée du Nord est derrière le piratage en représailles pour le film The Interview, et dont le scénario tourne autour d'une tentative d'assassinat sur Kim Jung-un, le pays aurait nié toute implication, appelant les accusations "une autre fabrication ciblant le pays".

Le nouveau message exigeant le retrait du film semble contredire le fait qu'il n'y a pas de connexion avec la Corée du Nord, de même que d'autres preuves reliant les pirates à la Corée grâce aux fuseaux horaires des machines.

Des rapports antérieurs ont indiqué que Sony, le FBI et les entreprises de sécurité privées se sont tournées vers la preuve que le malware aurait été créé sur une machine ayant des paramètres de langue coréenne, et a été créé pendant les heures identiques avec des similitudes correspondantes aux précédentes attaques attribuées à la Corée du Nord.

TheWrap précise que la dernière note publiée nie toute implication de la Corée du Nord dans l’e-mail de menace envoyé aux employés de Sony la semaine dernière.

On peut également y lire : "Nous ne savons rien sur le courriel de menaces reçu par Sony membres du personnel, mais vous devriez plutôt juger par vous-même pourquoi de telles choses se produisent et qui en est responsable."

"Le destin de SONY est entièrement lié à la réaction et à la sagesse de SONY", conclue la note.

Ci-dessous, la bande-annonce de The Interview :

Source : TheWrap

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Note des lecteurs : 5/5

Entre nous, vous en pensez quoi ? Cool, c'est bon à savoir ! Bof...on peut s’en passer

Commentaires

Envie de réagir ?

Inscrivez-vous pour laisser un commentaire...

Les dernières actus

 
Replier le menu
Afficher les dernières news
haut de page haut de page accueil

Identifiez-vous sur Passion Cinema

Créez un compteIdentifiants perdus