Photo de David Fincher à propos du  film thriller The Girl Who Played With Fire et publiée le 23 Sept. 2014 à 11:04:24

Actu cinéma sur Noomi Rapace, David Fincher, Rooney Mara, Daniel Craig et sur The Girl Who Played With Fire.

Par Fabrice Laroche - Publié le dans Actus Cinéma > Films Thriller The Girl Who Played With Fire : David Fincher donnerait suite à "Dragon Tattoo", ou pas- Note 0/5 (aucun vote) - 1889 lecteurs.

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Avec le flop retentissant de "Sin City A Dame To Kill For" le mois dernier, c'est une leçon instructive pour Hollywood sur ce qui peut avoir été captivant il y a des années, peut ne pas résonner des années plus tard.

"The Girl With The Dragon Tattoo" de David Fincher et mettant en vedette Rooney Mara et Daniel Craig, est basé sur le best-seller que tout le monde lit. Le film est venue en droite ligne de la trilogie suédoise qui a fait de Noomi Rapace une star à Hollywood. Et ce ne sont que les quelques raisons pour lesquelles le très coûteux thriller pour adulte sorti à Noël avait "seulement" rapporté plus de 230 millions dollars dans le monde.

Selon IndieWire, cela peut sembler beaucoup au premier abord, mais quand vous prenez tout en compte dans le budget et la sortie à cette date, de toute évidence le studio avait prévu un bien meilleur résultat. Ils ont pourtant une franchise entre les mains, mais qui a été mise en mouvement de manière très, très lente.

Retour en 2013. Le scénariste de "Se7en" Andrew Kevin Walker a été embauché pour réécrire le scénario de The Girl Who Played With Fire, mais peu de choses ont suivi. Et pendant un moment, David Fincher semblait plutôt s’intéresser à une adaptation de "20 000 lieues sous les mers" de Disney, qui semble lui aussi être sur une courbe ascendante assez lente.

"Je pense que parce que Sony a déjà dépensé des millions de dollars sur les droits et le script, cela se traduira forcément par quelque chose", a déclaré David Fincher au site suédois Afton Bladet (via Film Divider qui a fourni la traduction). "Le scénario que nous avons maintenant a un énorme potentiel, je peux déjà révéler qu'il est extrêmement différent du livre."

Lire aussi : 20.000 lieues sous les mers : David Fincher désire plonger Brad Pitt dans son remake de Jules Verne

Donc, garder espoir ? Nous le croirons quand nous le verrons. Même si Hollywood se débarrasse toujours d’une mauvaise affaire, Sony a en effet peu de raison de se précipiter sur The Girl Who Played With Fire, surtout s’ils ont déjà attendu longtemps.

Avec leur languissante franchise Spider-Man et ses suites à venir, la suite de "The Girl With The Dragon Tatoo" pourrait sembler être plus un risque de dépenser beaucoup d'argent et d’en perdre à nouveau. Ils ne veulent certainement pas se retrouver avec un autre Sin City 2 sur leurs bras, qui sert surtout un plat réchauffé à un public resté cette fois indifférent.

En outre, si David Fincher semble vouloir être impliqué dans une nouvelle production, il est surtout overbooké comme jamais avec des projets de télévision, dont deux pour la chaine HBO : "Utopia", et un film noir des années 1950 récemment révélé et sur lequel il travaille avec James Ellroy.

Lire aussi : Perfidia : David Fincher adapterait James Ellroy pour la chaine HBO

Seloon IndieWire, il y a aussi beaucoup de politique de studio là-dedans, et les problèmes de production auxquels David Fincher a dû faire face avec les responsables plus hauts placés suite aux modestes recettes de "The Girl With The Dragon Tatoo"ont créé un grand nombre de mécontents et des sentiments mitigés de tous les côtés.

Pourquoi pensez-vous que David Fincher voulait 10 000 000 M$ d’avance quand Sony et le producteur de "Dragon Tattoo" Scott Rudin lui ont demandé s'il était intéressé pour diriger un biopic sur Steve Jobs ?

Les médias, bien sûr, ont essayé alors de le dépeindre comme quelqu’un d’avide, mais "Dragon Tattoo" a surtout été une expérience difficile pour le cinéaste et cet argent était essentiellement une manière de dire : "Bien sûr, je voudrais travailler à nouveau avec ces gars-là, mais cela à un coût."

Rassurez-vous, les chiffres d'Hollywood ont une incroyable capacité à se remettre d’un passé amer, souvenez-vous de Bryan Singer et de la franchise "X-Men", ou de Peter Jackson et de son procès avec le studio New Line (Wikipedia, en anglais), mais là encore, nous le croirons quand nous le verrons.

Source : IndieWire

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Note des lecteurs : 0/5

Entre nous, vous en pensez quoi ? Cool, c'est bon à savoir ! Bof...on peut s’en passer

Commentaires

Envie de réagir ?

Inscrivez-vous pour laisser un commentaire...

Les dernières actus

 
Replier le menu
Afficher les dernières news
haut de page haut de page accueil

Identifiez-vous sur Passion Cinema

Créez un compteIdentifiants perdus