Photo de Ava Duvernay à propos du  film drame Selma et publiée le 15 Déc. 2014 à 17:09:15

Actu cinéma sur Scott Rudin, Amy Pascal, Ava DuVernay, Dede Gardner et sur Selma.

Par Fabrice Laroche - Publié le dans Actus Cinéma > Films Drame Selma : la réalisatrice Ava DuVernay trouve les emails de Sony tristes et nauséabonds- Note 0/5 (aucun vote) - 1631 lecteurs.

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Le même jour où elle est devenue la première femme noire à recevoir une nomination au Golden Globe du meilleur réalisateur, la réalisatrice de Selma Ava DuVernay a pris un moment pour réagir sur l'échange d’emails controversé qui, pour certains, a mis en évidence un manque navrant de progrès dans quelques-uns des plus hauts échelons de la machine hollywoodienne.

"Je n’ai que deux mots à dire : nauséabonds et tristes", déclarait jeudi soir Ava DuVernay au magazine Variety à Washington DC, lors de la première de son film Selma, et la réalisatrice de conclure : "C’est vraiment tout ce que j’ai à en dire".

La réalisatrice faisait allusion à l'une des nombreuses conversations entre le producteur Scott Rudin et le co-président de Sony Pictures Entertainment Amy Pascal, et qui ont été rendues publics à la suite de l'attaque de piratage qu’à subit Sony Pictures.

Lire aussi : The Interview : les hackers de Sony Pictures exigent le retrait immédiat du film

Dans l'échange en question, Amy Pascal et Scott Rudin échangeaient des plaisanteries à propos des films préférés du président Obama et qui, selon leurs spéculations, pouvaient aller de "Django Unchained" en passant par "12 Years a Slave" à "The Butler", et les comédies du comédien Kevin Hart.

Une version ultérieure de cette conversation pourrait bien avoir fait mention du film Selma, et qui retrace la marche de 1965 des droits de vote dirigée par Martin Luther King Jr.,  en plaine ségrégation dans l’état de l’Alabama.

Jeudi matin, le film de la Paramount ramassait plusieurs nominations aux Golden Globes, non seulement pour la réalisation d’Ava DuVernay, mais aussi pour le prix du meilleur film et le prix du meilleur acteur masculin pour David Oyelowo, pour son interprétation de Martin Luther King.

Au cours d’une séance de questions/réponses qui a eu lieu au Newseum à Washington, la première question extraite de l'audience concernait le scandale du piratage de Sony Pictures. Alors qu’Ava DuVernay était circonspecte à ce sujet sur scène, la productrice de Selma Dede Gardner en a parlé plus longuement, reconnaissant qu’Amy Pascal et Scott Rudin ont été jugés sur la base d'une communication d’ordre privée.

<strong>Dede Gardner</strong> productrice du film <em>Selma</em>
Ci-dessus, photo de Dede Gardner, productrice du film Selma.

"C’est déroutant parce que c’est évidemment une conversation privée qui a été exposée et rendue publique dans le monde, et il est difficile, je pense, pour les gens qui ne connaissent ces deux hommes, d’imaginer qu’ils se retrouvent au milieu d’un truc privé qui devait le rester", a déclaré Dede Gardner.

"Je me plais à penser que cela peut être une leçon très précieuse dans la façon dont les moindres paroles peuvent être perçues, et comment durable et percutantes elles peuvent être. Ce n’est pas qu’une simple plaisanterie, car il n'y a pas de nuances dans le racisme, il n’y a que du racisme", a-t-elle ajouté.

Lire aussi : Spectre : le scénario du prochain James Bond dérobé lors du piratage de Sony Pictures

Source : Variety

Partagez et suivez-nous ! Navigation plein écran

Vous devez être inscrit sur Passion Cinema pour créer votre Wishlist*
La Wishlist ?
*Liste d'envies

Note des lecteurs : 0/5

Entre nous, vous en pensez quoi ? Cool, c'est bon à savoir ! Bof...on peut s’en passer

Commentaires

Envie de réagir ?

Inscrivez-vous pour laisser un commentaire...

Les dernières actus

 
Replier le menu
Afficher les dernières news
haut de page haut de page accueil

Identifiez-vous sur Passion Cinema

Créez un compteIdentifiants perdus